Croisière en Egypte sur le Nil; retour dans l’Égypte Antique

On revient de l’un des plus beaux voyages que j’ai fait, et certainement que je ferais dans ma vie. Une semaine de croisière en Egypte sur l’un des fleuves les plus mythiques du monde : le Nil.

Le fleuve à parmi à toute la civilisation antique égyptienne de s’épanouir et de se développer, et de ce fait de nous avoir laissé toutes ces traces de leur vie que l’on trouve tout au long de notre périple.
Quand on a pris la décision pour ce voyage pour une Croisière en Egypte sur le Nil en Égypte, c’est comme un rêve de gosse qui s’est réalisé.

On est plutôt du genre à partir en voyage en organisant tout nous même du genre « à la carte ». Sauf qu’organiser soit-même un voyage en Égypte n’est pas forcément des plus simples et des plus rassurants. À moins que vous ne restiez quelques jours entre Le Caire et Louxor. Sauf qu’on voulait découvrir la majorité des temples les plus connus de Louxor à Abu Simbel. C’est pour ça que l’on a opté pour une Croisière en Egypte en incluant toutes les activités, tous les repas. Au moins on se laisse guider, on ne se prend pas la tête, et on profite à fond du voyage. L’avantage étant également d’avoir un guide égyptologue francophone qui soit passionné et nous transmet tellement d’histoires.



Comment se rendre en Égypte ?

La plupart des Croisières organisées avec des voyagistes français proposeront des vols inclus au programme. De notre côté, nous avons pris des vols avec la compagnie Egyptair puisque nous souhaitions faire une escale de 2 jours au Caire à notre retour.
Il faut à peu près 5h pour rejoindre le Caire depuis Paris, puis 1h entre le Caire et Louxor (car oui, toutes les croisières commencent à Louxor). Nous en avons eu pour 450€/personne.



Notre Croisière en Egypte

Avant de commencer, voici l’aperçu de notre itinéraire :

  • Jour 1 : Arrivée à Louxor.
  • Jour 2 : Louxor / Edfou
  • Jour 3 : Edfou / Kom Ombo / Assouan
  • Jour 4 : Assouan
  • Jour 5 : Abu Simbel
  • Jour 6 : Navigation
  • Jour 7 : Louxor

Le soleil se lève très tôt en Égypte, il n’est pas rare d’avoir une chaleur écrasante dès 10 ou 11h le matin. Toutes nos visites commençaient très tôt le matin (réveil aux alentours de 6 ou 7h, ça pique), et également pour éviter les touristes qui arrivent en masse 9h passés.


Visiter Louxor

  • Temple de Karnak (150 EGP) ; Autrefois le temple de plus riche d’Egypte et était le principal lieu de culte. Dédié aux dieux Amon, Mout et Khonsou. La salle des colonnes est tellement impressionnante. 134 colonnes avec des hiéroglyphes retraçants différentes histoires.
TEMPLE DE KARNAK
  • Temple d’Amon – Louxor (140 EGP / en option) ; L’obélisque manquant à l’entrée du Temple est celui qui est érigé sur la place de la Concorde à Paris. Le Temple était consacré à Amon sous ses deux aspects d’Amon-Rê céleste et d’Amon-Min. Les parties les plus anciennes actuellement visibles remontent à Amenhotep III et à Ramsès II.
TEMPLE DE LOUXOR
  • Vallée des Rois (200 EGP) ; C’est un endroit unique ou on été creusées plus d’une soixantaine de tombes dont la plupart restent inaccessibles au public, encore non fouillées et même non identifiées. Parmi les plus connues ouverte au public on retrouve les tombeaux de Ramses IV, Toutankhamon et encore Seti Ier. Faites attention aux tombes accessibles avec le ticket de base, et celles avec des tickets supplémentaires…. Avec notre ticket nous avons visité les tombeaux de Ramses IV, Ramsès IX et Mérenptah. Celle de Merenptah est l’un des plus profonde de la vallée !. Mais si nous avions su que la Tombe de Toutankhamon était avec un supplément dès le début (15€/personne), nous l’aurions forcément visitée.
VALLEE DES ROIS
  • Vallée des Artisans (100 EGP / en option) ; Les artisans qui creusaient les tombes dans la vallée des rois avaient leur village non loin de là. Les artisans en ont profité pour creuser leurs propre tombeaux et avec les restes de peinture des tombeaux des rois ont ornées leurs tombes de magnifiques scènes. Cette partie de la rive Ouest de Luxor vaut vraiment le détour, on en garde un superbe souvenir. (photos interdites, donc rien à vous poster … mais n’hésitez pas à aller faire un tour sur internet pour en avoir un aperçu.)
  • Temple d’Hatchepsout (100 EGP) ; La première reine-pharaonne d’Égypte, et la première a avoir eu son propre temple. Le temple est super beau, construit à moitié dans la roche. Malgré ça, il n’en reste pas grand chose, beaucoup de statuts ayant été endommagées, volées ou détruites.
TEMPLE HACHEPSOUT
  • Colosses de Memnon ; Ce sont les deux derniers vestiges qui restent du Temple des Millions d’Années d’Amenhotep III. Les colosses font environ 15m de haut, ce qui laisse imaginer la taille gigantesque que devait avoir le temple.
COLOSSES DE MEMNON


Visiter Edfou 

  • Temple d’Horus (140 EGP) (c’est l’un des temples les mieux conservés de l’Égypte antique et par sa taille l’un des plus imposants de la vallée du Nil. C’est certainement l’un des temples qui nous a le plus marqué durant notre séjour, il est tellement impressionnant et en bon état, rempli de détails)
EDFU TEMPLE


Visiter Kom Ombo

  • Temple de Kom Ombo (100 EGP) ; Seul temple égyptien dédié à deux divinités à la foi : Sobek, dieu à la tête de crocodile et Haroëris, dieu à la tête d’épervier. Il est détruit de moitié par rapport à son origine, du à sa proximité avec le Nil. C’est dans ce temple que l’on retrouve les premières traces d’un calendrier ainsi que d’un horoscope.
    A côté du temple on trouve le Musée du Crocodile qui vaut le détour. On y retrouve une collection de crocodiles momifiés.
KOM OMBO TEMPLE


Visiter Assouan

  • Temple de Philae (140 EGP) ; Temple de la Déesse Isis. Le temple a été déplacé de l’île de Philae à une autre car il a été entièrement submergé suite à la construction du premier barrage d’Assouan à la fin des années 1890. Il a eu la chance d’être déplacé, comme les temples d’Abu Simbel, là ou d’autres temples moins important resterons submergés. Il se trouve depuis environ 40 ans seulement sur l’île d’Agikia.
TEMPLE PHILAE
  • Balade en felouque autour de l’ile éléphantine
  • Village Nubien de Qism Aswan


Visiter Abu Simbel

Temples d’Abu Simbel (200 EGP / en option) : Il faut compter environ 3h30 de bus depuis Assouan. C’est long, le départ se fait à 4h du matin, mais c’est le site à côté duquel on ne peut pas passer. Il est tellement grandiose et tellement impressionnant.
Il y a en réalité deux temples à Abu Simbel. Un est dédié à Ramses II, le second dédié à sa femme Nefertari.
Autant l’architecture intérieure et extérieure sont magnifique, autant les peintures et gravures à l’intérieure ne m’ont pas plus intéressé que ça. On dirait des gravures greco-romaines plutôt qu’égyptiennes.

ABU SIMBEL
ABU SIMBEL



Mes impressions sur l’Égypte

On a été tellement heureux de pouvoir découvrir le pays pendant que les foules de touristes ne sont pas encore retournées dans le pays, bien qu’il y ait quand même pas mal de monde, cela reste supportable. 

Bien que les visites des Temples s’enchaînent, on n’a pas pour autant une impression de déjà vu ou de répétition. La civilisation antique égyptienne étant tellement riche, tellement intéressante et tellement plus avancé que l’on ne peut l’être aujourd’hui sur certains points.

Les ballades dans les différentes villes comme Assouan, Kom Ombo ou Louxor nous ont pas mal déçu. Bien que l’on ne s’attendait pas à grand choses. Les villes en elle-même sont sans intérêt, ni même belles. Heureusement que les temples sont présent pour attirer les touristes et faire marcher le commerce.

Les égyptiens ne sont pas non plus très agréable, on se fait attraper et tirer dans les différentes boutiques à touristes. Certains deviennent très lourd dès que l’on refuse d’acheter… On ne s’est pas attardé plus que ça dans les boutiques, vous l’aurez compris.



Quand se rendre en Égypte ?

La meilleure saison pour se rendre en Égypte reste l’hiver, entre Novembre et Février, c’est là ou les températures restent le plus agréable. Mais c’est là aussi ou il y a le plus grand nombre de touristes.

On y est allé au mois d’Avril, le temps était tout à fait supportable avec une moyenne de 30° dans la journée, mais la chaleur étant sèche, ça n’est pas assommant comme les étés en France.
Ces informations sont valable pour une Croisière sur le Nil, mais pas forcément pour un séjour au Caire, ou les températures sont plus basses.



Quelles formalités pour l’Égypte ?

Deux solutions s’offrent à vous, soit de faire votre visa avant de partir, soit de le faire une fois sur place. Personnellement, nous l’avons fait avant de partir pour être tranquille pendant notre escale au Caire et ne pas devoir courir à un comptoir de banque.

Pour faire son visa avant de partir, il faut se rendre sur le site du gouvernement http://visa2egypt.gov.eg et suivre les instructions. Il coûte à peu près 26 ou 27€, et 22€ s’il est fait sur place.

Nous avons pris la Croisière en Egypte sur le Nil avec le voyagiste TUI France 
– « Les Légendes du Nil » –
Il y a un départ par semaine, sauf l’été ou pratiquement aucune croisière n’est dispo car la température n’est plus supportable.

Au prix de la Croisière Egypte sur le Nil il faut donc ajouter le prix du visa, des excursions optionnelles (peu nombreuses car le voyage inclut bon nombre d’excursions), et les boissons.

En bref, c’est un pays que tous les amoureux d’histoire ou tout simplement les passionnés de mythologie devraient aller visiter. Tellement d’histoires incroyable, une architecture qui a traversé les millénaires.

Romain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *